Prévention et actions contre le harcèlement scolaire

harcèlement« Aujourd’hui, 10% des collégiens français rencontrent des problèmes de harcèlement. Absentéisme, décrochage scolaire, violences verbales ou physiques en sont les manifestations quotidiennes. Loin de se cantonner à une relation victime/bourreau, le harcèlement fonctionne sur un triangle harceleur-victime-témoins.

Ce phénomène a donc inévitablement un impact global sur le «climat scolaire » des établissements scolaires et les capacités d’apprentissage de l’ensemble des élèves. C’est la raison pour laquelle le Ministère de l’Éducation Nationale a fait de la prévention du harcèlement entre élèves, l’une de ses priorités. »

A Sainte-Bernadette, l’équipe de la vie scolaire associée au psychologue, en accord avec Madame la Directrice et le reste des équipes, proposent le serious game « Stop la violence! » auprès de toutes les classes.

« Ce jeu est une solution ludique et innovante pour sensibiliser les jeunes à ce sujet tabou tout en leur donnant des clés pour agir.

Stop la violence ! » propose au(x) joueur(s) de se mettre dans la peau d’un élève qui découvre petit à petit les différentes manifestations du harcèlement dans un collège. À travers ce jeu, l’élève est acteur de son propre apprentissage puisque c’est lui qui doit enquêter, juger de la pertinence des indices récoltés, puis donner sa version des faits. Après une phase d’enquête « fictive », le joueur a accès à plusieurs ressources. Il peut visionner le témoignage vidéo de la victime, répondre à un quiz ou consulter les messages clés. Le quiz propose plusieurs alternatives à l’apprenant pour intervenir dans son établissement s’il est témoin de harcèlement. »

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire - tous les commentaires sont sujets à modérations.