Voici les articles classés dans la catégorie : Educatif | la vie scolaire | Le collège | Le lycée | Pédagogique | Temps forts

Les élèves de 3ème et l’association Effort de Conscience: préparation d’un clip vidéo

Effort 2 conscienceDans la lignée des années précédentes, avec les classes de 3ème Prépa Pro / 3ème générale, des élèves de terminale CAP MBC et des mineurs non accompagnés, Maria-Teresa Robinet – professeur de français et d’espagnol – et d’autres adultes proposent, en partenariat avec des intervenants de l’association Effort 2 Conscience, de travailler deux jours durant sur un projet d’écriture collective d’une chanson et la réalisation d’un clip vidéo.

L’action éducative réalisée auprès des jeunes favorise le développement personnel de l’élève dans son ensemble – bien être, savoir faire et savoir être. Il s’agit de leur permettre de vivre des moments où ils développent le sens du partage, leur créativité, leur autonomie, leurs prises d’initiatives, leur confiance en eux, en vue de les préparer à leur future insertion socio-professionnelle.

 

Divers objectifs sont visés dans ce projet d’enseignements pratiques interdisciplinaires – EPI – qui se déroule sur deux jours :

  • développer la création et la pensée individuelle,
  • savoir s’exprimer et exister,
  • mettre en relation  le corps et la production artistique,
  • prendre le risque de s’exposer devant les autres,
  • développer des attitudes citoyennes,
  • renforcer la culture artistique,
  • s’approprier son corps,
  • se situer dans l’espace  …

S’engager dans ce projet est, pour ces élèves de 3ème, une manière d’oser, de partager une expérience innovante, de rencontrer, d’échanger avec différents acteurs réunis autour et pour eux.

Le clip sera diffusé en fin d’année scolaire.

Pour vous faire patienter, voici le clip de l’an dernier:

NB: Un grand merci aux intervenants de Effort 2 Conscience pour ce partenariat pérenne ô combien constructif et porteur pour les élèves.

 

Prévention et actions contre le harcèlement scolaire

harcèlement« Aujourd’hui, 10% des collégiens français rencontrent des problèmes de harcèlement. Absentéisme, décrochage scolaire, violences verbales ou physiques en sont les manifestations quotidiennes. Loin de se cantonner à une relation victime/bourreau, le harcèlement fonctionne sur un triangle harceleur-victime-témoins.

Ce phénomène a donc inévitablement un impact global sur le «climat scolaire » des établissements scolaires et les capacités d’apprentissage de l’ensemble des élèves. C’est la raison pour laquelle le Ministère de l’Éducation Nationale a fait de la prévention du harcèlement entre élèves, l’une de ses priorités. »

A Sainte-Bernadette, l’équipe de la vie scolaire associée au psychologue, en accord avec Madame la Directrice et le reste des équipes, proposent le serious game « Stop la violence! » auprès de toutes les classes.

« Ce jeu est une solution ludique et innovante pour sensibiliser les jeunes à ce sujet tabou tout en leur donnant des clés pour agir.

Stop la violence ! » propose au(x) joueur(s) de se mettre dans la peau d’un élève qui découvre petit à petit les différentes manifestations du harcèlement dans un collège. À travers ce jeu, l’élève est acteur de son propre apprentissage puisque c’est lui qui doit enquêter, juger de la pertinence des indices récoltés, puis donner sa version des faits. Après une phase d’enquête « fictive », le joueur a accès à plusieurs ressources. Il peut visionner le témoignage vidéo de la victime, répondre à un quiz ou consulter les messages clés. Le quiz propose plusieurs alternatives à l’apprenant pour intervenir dans son établissement s’il est témoin de harcèlement. »

Prévention contre les addictions

prévention contre les addictionsA l’initiative de Madame Jarrosson-Directrice de l’établissement, de Jean -Baptiste Renault – psychologue, et avec la présence d’une gendarme spécialisée dans les préventions – une intervention auprès de toutes les classes permettra de  sensibiliser tous les élèves sur le thème des addictions, de la santé.

Cette information sera donc double. D’une part elle portera sur les dangers et les impacts sur la santé. D’autre part, un rappel de la loi relative à la consommation, à la détention et au trafic sera également effectué.

prévention contre les addictions

La fête de Sainte-Bernadette: patronne de nos établissements

fête de Sainte-Bernadette

Romaire Prophète – animateur pastoral – a concocté un programme varié. Pour cette journée  » bernadettienne », des élèves et éducateurs de l’établissement de Blanquefort vont se joindre à nous.

La journée débutera par une messe célébrée par le Père Ludovic de Lander, en l’église d’Audaux.

Divers tournois – tennis, ping pong, babyfoot, pétanque -, courses en sacs, courses en ski… seront organisés dans le parc du château. Une remise de médailles clôturera ces activités sportives.

 

NB: Finalement, cette journée, qui devait être reportée en raison des conditions météorologiques, a eu lieu sous un format improvisé, avec des paysages enchanteurs. Des batailles de boules de neige, des jeux en bois, des activités dans le foyer de l’établissement ont égayé cette journée enneigée, ainsi qu’un chocolat chaud et un repas partagé avec les quelques personnes présentes.

Remise des prix dans le cadre des « pierres des talents citoyens »: outil de valorisation des comportements scolaires

Pierres des talents citoyens« Les pierres des talents citoyens »

Dans la continuité de la discipline positive et de l’évaluation positive,  une démarche de valorisation de l’estime de soi a été mise en place : « les pierres des talents citoyens « . 

Elles traduisent, à Sainte-Bernadette, les ceintures de comportement chères à Fernand Oury – fondateur de la pédagogie institutionnelle.

Chaque jeune a du présenter son auto-évaluation devant un jury composé de professionnels de l’éducation, en fonction d’items précis attendus dans son métier d’élève, afin de préparer sa vie citoyenne.

Cet outil d’apprentissage vise à encourager les comportements positifs qui amèneront chacun à passer de « pépite » en devenir à « émeraude », saphir », « rubis » ou « diamant », lors des passages trimestriels devant un jury.

Félicitations aux jeunes diplômés qui se sont vus remettre un diplôme et un bracelet couleur émeraude.

D’autres remises de récompenses sont prévues avant la fin de l’année scolaire pour ponctuer cette démarche de valorisation des talents de chacun.

 

NB: Merci aux personnes qui se sont très largement impliquées dans ce dispositif: Elorri Guillaume – éducatrice scolaire, Sophie Langlès – éducatrice scolaire, Martine Dolosor – enseignante et responsable du collège, Patrick Bouzigues – enseignant et responsable du lycée, Laura Caliot – enseignante, Marc Pézier – chef de service éducatif et d’autres adultes.

 

Voir l’article paru dans le journal Sud Ouest ici