Les 3èmes et l’association Effort de Conscience

Les 3èmes et l'association Effort de ConscienceComme les cinq années précédentes, avec la classe de 3ème Prépa Pro et 3ème générale et en lien avec le brevet des collèges, Sylvie Biraben – professeur de français – propose, en partenariat avec trois intervenants – Kalam et deux collègues–  de l’association Effort 2 Conscience, de travailler sur le hip hop dans toutes ses dimensions. L’association Ampli y est associée, également.

L’action éducative réalisée auprès des jeunes favorise le développement personnel de l’élève dans son ensemble – bien être, savoir faire et savoir être. Il s’agit de leur permettre de vivre des moments où ils développent leur sens du partage, leur autonomie, leurs prises d’initiatives, leur confiance en eux, en vue de les préparer à leur future insertion socio-professionnelle.

Divers objectifs sont visés dans ce projet qui se déroule sur trois jours : développer la création et la pensée individuelle, savoir s’exprimer et exister, mettre en relation  le corps et la production artistique,  prendre le risque de s’exposer devant les autres, développer des attitudes citoyennes, renforcer la culture artistique, s’approprier son corps, se situer dans l’espace  …

Sur ces trois journées, une partie de l’emploi du temps est rythmée et jalonnée par: l’histoire du mouvement hip hop, des ateliers d’écriture rap / slam,  avec  la présence d’intervenants extérieurs spécialisés dans la culture hip hop de l’association bordelaise, bien connue, Effort 2 Conscience.

S’engager dans ce projet est, pour ces élèves de 3ème prépa pro et générale, une manière d’oser, de partager une expérience innovante, de rencontrer, d’échanger avec différents acteurs réunis autour et pour eux.

Mercredi, après le repas de Noël, les 3èmes vont présenter leur production devant l’ensemble des élèves, le personnel, les familles, des anciens élèves.

Revoici, ci-après, le clip vidéo réalisé cette année:

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire - tous les commentaires sont sujets à modérations.